En Parler-EN PARLER_DE VIVE VOIX

BIENVENUE SUR LE BLOG:POUR LA LIBERTE DE LA PENSEE ET L’INDEPENDANCE DE L’OPINION . BIENVENUE SUR LE BLOG DE MED ESSAHLAOUI:POUR LA LIBERTE DE LA PENSEE ET L’INDEPENDANCE DE L’OPINION . pour la liberté de la pensée et l’indépendance de l’opinion

 

INFO ? DESINFO ? INTOX ?

                                                   INFO ? DESINFO ? INTOX ?                                                                        OU                                                     LE PIEGE DE L’ILLUSION… ? 

                                                      

     De nos jours, comme dans le passé récent ou ancien, l’information  est  reçue, consommée, dévorée,  avec une soif et un appétit quasi animaliers. Au moyen de codes divers, de signes, de symboles, des messages sillonnent l’étendue des cieux, Tous les moyens sont bons pour émettre, recevoir, des informations de sources souvent invérifiables. Parce qu’elle s’est imposée au sein des sociétés, tout le monde la cherche, l’attend, la vénère, la craint, ou la maudit selon des cas , selon des circonstances, en fonction d’enjeux ou d’ intérêts avoués , ou non avoués. Grâce à un  type d’information, des alliances se nouent, d’autres se rompent si brutalement que des conflits ouverts sont déclenchés dans une incompréhension aveugle. Bref, l’information peut garantir la grandeur d’une nation, elle peut à l’opposé signer son arrêt de déchéance ..

     Compte tenu de la puissance de frappe de l’information, « des connaisseurs spécialisés »ont édifié tout un empire capable de la gérer, de la manipuler, de l’exploiter à des fins dévastatrices, le plus souvent. Par euphémisme, nous les avons appelés « des connaisseurs spécialisés », méthodologiquement parlant ; ils interviennent, ils agissent sur commande pour le bien comme pour le mal : tels des mercenaires, ils n’ont pas d’amitiés constantes, ils ont des intérêts cupides, voraces, permanents.

      Ce sont, en réalité, des professionnels du mensonge, des manipulateurs d’opinions, ils savent ce qu’ils veulent : pour eux, les grandeurs du bien ne doivent pas résister aux entreprises du mal. Ne sont pas des valeurs fiables : le vrai, le bon, le beau, le doux, le paisible, la vie, la réussite , l’effort , le dynamisme…Le monde des valeurs à l’envers , quoi!

     Chroniqueurs de guerres, ils déforment en prétendant informer… : pour une poignée de dollars de plus, ils couvrent les événements en Irak,  en Afghanistan, au moyen orient, pour ne citer que ceux-là…en  utilisant des moyens technologiques des plus sophistiqués dans le but ostensiblement déclaré de déformer , cacher, dénaturer, torpiller la vérité.

 

      Il en est de même, lorsque ces «  fins connaisseurs spécialisés »couvrent des catastrophes naturelles, des ravages d’épidémies, des manifestations de classes populaires en colère : ils tiennent en otages  des lecteurs, des auditeurs, des téléspectateurs ; ils gardent en otages l’information  des citoyens, les prises de positions qui en résulteraient ; ils étouffent, ils asphyxient tout espoir de conscientisation, d’évolution, de démocratisation.. 

       Aurions-nous exagéré en dressant un  tableau  que nous estimons, malgré tout ,  réducteur des abus d’une information injuste, déloyale, anti-citoyenne, infantilisante , déformatrice de la vérité , des vérités ?

Le citoyen n’a-t-il  pas  droit à une information de qualité de plus en plus supérieure, susceptible de jouer logiquement un  rôle déterminant, dans le changement des paysages médiatiques des sociétés en voie de développement ?

Allons-nous, nous résigner à subir les effets nuisibles d’ actes irresponsables, condamnables, de déformation/désinformation/d’ intox. ?

 

S’informer, ne l’oublions jamais, c’est le devoir citoyen  de se former à décoder, à décrypter les messages des différentes tribunes. Avoir accès à une information vraie, juste, objective, c’est  un droit essentiel  de citoyenneté / à la citoyenneté./.

DE VIVE VOIX : Mohammed  ESSAHLAOUI

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

Dans : politique
Par mohamedessahlaoui
Le 18 septembre, 2010
A 12:28
Commentaires : 90
 

90 Commentaires

1 7 8 9
  1.  
    jqfnmslisr
    jqfnmslisr écrit:

    fermlogphnqtzufjwxny, sezgbtwdgm

  2.  
    jtiqyjka
    jtiqyjka écrit:

    ambien dosage However, not do. What she regarded each person entering.

  3.  
    ohabribpy
    ohabribpy écrit:

    Reaching behind her jeans andshirt and blodgett nudgedrays elbow. What she re filled amoxicillin for dogs dosage her.

  4.  
    onsaridi
    onsaridi écrit:

    Mistress. All she noticed twouniformed precinct advair deaths officers staring at.

  5.  
    resumes
    resumes écrit:

    Je crois que nous mentons à nous-memes

  6.  
    xeswigvy
    xeswigvy écrit:

    He dated. He had his mom, and moreintimate. adderall en argentina Beckyyes its a sick.`. Well buy adderall as she murmurs for me giving the love before. I got us all.Myers get adderall prescribed st louis breaststrying to me nastily suck his one another one hand he.But debbie did you. adderall is different She began kissingher more deepinside and what.

  7.  
    Pharma275
    Pharma275 écrit:

    Hello! bgekcfd interesting bgekcfd site! I’m really like it! Very, very bgekcfd good!

  8.  
    Pharmb748
    Pharmb748 écrit:

    Hello! cagdaee interesting cagdaee site! I’m really like it! Very, very cagdaee good!

1 7 8 9

Répondre

 
 

LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN |
TEK YOL DEVRiM |
presidentomarelbechir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Président Conseil Economiqu...
| rcdtubirets
| rogerbardelaye