En Parler-EN PARLER_DE VIVE VOIX

BIENVENUE SUR LE BLOG:POUR LA LIBERTE DE LA PENSEE ET L’INDEPENDANCE DE L’OPINION . BIENVENUE SUR LE BLOG DE MED ESSAHLAOUI:POUR LA LIBERTE DE LA PENSEE ET L’INDEPENDANCE DE L’OPINION . pour la liberté de la pensée et l’indépendance de l’opinion

 

LIBYE NOUVELLE ! LES GRANDES INCERTITUDES !

         LIBYE NOUVELLE ! LES GRANDES INCERTITUDES ! 

   Pendant les 42 années de la dictature kadhafienne, l’héroïque peuple libyen a résisté avec sa bravoure légendaire. On la lui a d’ailleurs toujours connue et reconnue. 

Il a subi tous  les outrages que l’imaginaire humain puisse dédier à une histoire fallacieuse dont les principaux éléments constitutifs furent sculptés par des mains tachées de sang ; des mains symbolisant une haine profondément légitime. 

Tout en se voyant cyniquement obligé de composer avec le colonel au donquichottisme souillé par des discours imposteurs, éternisant l’intégralité du gigantesque appareil de
la Jamahiriya  militaro tribale, grâce aux pétrodollars impunément volés et usurpés. 

Avec Kadhafi, on savait au moins à quoi s’en  tenir. Il symbolisait le véritable terrorisme d’Etat, un terrorisme vicieux, accompli dans les règles d’art. Il détenait tous les pouvoirs dont celui de prononcer les sentences. La mort tremblait sous ses pas porteurs d’un  corps statue qui répugne le pardon. 

Tel un  géant vampire habitant les couloirs d’Elaazizia, cet être inhumain se plaisait à s’estomaquer au moyen  de sang, d’os, de chair humaine pourchassée impitoyablement dans les interminables déserts libyens. 

Oui, l’ennemi a ceci de particulier : il incarne la mort décidée par un chef de gladiateurs qui espèrent une fin de délivrance glorieuse. 

Mais, maintenant que le fou gueux animal erre esseulé sur les sables brûlants, mouvants du Sahara, son amour propre irrémédiablement blessé, lui refuse de se faire capturer, surtout par les hommes du C.N.T., qu’il déteste de  toutes ses forces. 

Cela ne signifierait aucunement que la bête blessée se bat pour mourir, et mettre ainsi fin à sa vie « injustement »déçue après 42 ans de vie pour tuer les autres. 

Il connaît parfaitement le peuple libyen qui la lui rend, gestes et sentiments compris. Que va-t-il se passer, maintenant que « l’indispensable » pilote n’est plus aux commandes ? Le « maintenant », faudrait-il le préciser, n’a rien à voir avec l’indication du temps, celui de la traque du déshonneur, celle de tous les avatars. 

Kadhafi qui refuse de capituler, de jeter l’éponge comme on dit, est toutefois convaincu d’une chose : dans tous les cas de figure, et en supposant que les armes se taisent, et que l’on déclare la défaite des troupes du colonel, d’autres foyers de tension demeureront actifs quelque part dans la vaste étendue du Sahara. Ce n’est qu’une question de temps. 

Le colonel qui  se veut être l’illuminé de son époque, l’a dit, l’a prédit :
La Libye, le Grand Maghreb, le monde, auront grandement besoin lui, vu qu’il maitrise subrepticement la théorie du désordre qui représente en elle-même l’authentique ordre de l’humanité. 

Il ne cesse de jurer que jamais les nouveaux maîtres de
La Libye nouvelle ne connaîtront de répit,   ni de repos, plus jamais !/. 

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui 

Dans : politique
Par mohamedessahlaoui
Le 19 septembre, 2011
A 0:00
Commentaires :1
 

1 Commentaire

  1.  
    custom essays
    custom essays écrit:

    Avec cette humour vous gagnerez bientot!

Répondre

 
 

LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN |
TEK YOL DEVRiM |
presidentomarelbechir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Président Conseil Economiqu...
| rcdtubirets
| rogerbardelaye