En Parler-EN PARLER_DE VIVE VOIX

BIENVENUE SUR LE BLOG:POUR LA LIBERTE DE LA PENSEE ET L’INDEPENDANCE DE L’OPINION . BIENVENUE SUR LE BLOG DE MED ESSAHLAOUI:POUR LA LIBERTE DE LA PENSEE ET L’INDEPENDANCE DE L’OPINION . pour la liberté de la pensée et l’indépendance de l’opinion

 

MEDIAS DES POUVOIRS ET POUVOIRS DES MEDIAS !

 

             MEDIAS DES POUVOIRS ET POUVOIRS DES MEDIAS !

 

    Ce n’est pas là un simple jeu de mots dicté par une quelconque volonté affichée de proposer un divertissement comme en ont l’habitude de faire les médias officiels et semi officiels marocains, avant, pendant, et surtout à la veille d’événements susceptibles de marquer- et d’être marqués- une actualité nationale en quête de sensationnel et de sentiers non battus.

 

L’ennui, la déception  chez la majorité des citoyens n’ont d’égaux que l’angoisse et le désarroi sentis et même pressentis par une population assoiffée de renouveau, sinon de pages définitivement tournées.

 

Jusqu’à quand devrions-nous demeurer perpétuellement condamnés à  vivre avec des habitudes sclérosées d’un passé lointain et présent, pendant lequel circule indéfiniment de bouche  à oreille un unique et seul mot d’ordre : la patience est la principale vertu des grands sages !

 

Comment se fait-il que le peuple, tout le peuple et non plus une petite portion du peuple, ne parvient nullement à briser le mur opaque d’une in transparence, ou plus exactement, à travers lequel résonne naïvement et patiemment un slogan vide et vidé de  sa moindre signification :

Le citoyen a, matraque-t-on  sans cesse, le sacré droit d’être objectivement et pertinemment informé. !

 

En effet, que se passe-t-il, ou plutôt que s’est-il passé depuis la date du 25 Novembre2011 ? Pourquoi subissons-nous des affres aussi, difficilement cicatrisables, alors que notre envie n’a point cessé de grandir pour vivre concrètement notre printemps, que certaines voix ont voulu exceptionnel de par ses spécificités telles que les décrivent des correspondants loyaux et particulièrement passionnés de Washington  à Paris en passant par Rabat ?

 

La démocratie que le peuple marocain voudrait voir s’instaurer au pays des Lions de l’Atlas, est un  tout indissociable, dont une véritable transparence, de peur que le poisson ne soit noyé dans les méandres des discours de coulisses ou de salons feutrés et oh combien parfumés !

 

La démocratie ne saurait être une fin en soi ! C’est un processus à la fois stratégique et tactique, légitime et légal entrepris patiemment cette fois-ci, par un  peuple profondément et lucidement convaincu du bien fondé de sa lutte et de ses aspirations, à travers les âges et les époques aussi lointains soient-ils.

 

Un pays, qui donne l’impression d’avoir perdu son entière souveraineté médiatique, n’a-t-il pas perdu son libre choix ? Pourrions-nous, si tel était le cas du Maroc, nous targuer d’une démocratie nationale véridiquement souveraine sur tous les plans et à tous les niveaux ?

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui

Dans : Developpement Durrable
Par mohamedessahlaoui
Le 29 décembre, 2011
A 19:03
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN |
TEK YOL DEVRiM |
presidentomarelbechir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Président Conseil Economiqu...
| rcdtubirets
| rogerbardelaye