En Parler-EN PARLER_DE VIVE VOIX

BIENVENUE SUR LE BLOG:POUR LA LIBERTE DE LA PENSEE ET L’INDEPENDANCE DE L’OPINION . BIENVENUE SUR LE BLOG DE MED ESSAHLAOUI:POUR LA LIBERTE DE LA PENSEE ET L’INDEPENDANCE DE L’OPINION . pour la liberté de la pensée et l’indépendance de l’opinion

 

MAROC : LA CHAINE 2M, ENTRE LES REALITES ET LES PRETENTIONS !

 MAROC : LA CHAINE 2M, ENTRE LES REALITES  ET LES PRETENTIONS !

 

C’est essentiellement parce que l’on s’intéresse à tous ceux qui s’ingénient à marquer leurs différences par rapport à d’autres dans tous les domaines de la vie dite moderne et/ou modernisatrice, non pas que l’on soit un vulgaire copieur d’habitudes étrangères, ou que l’on prétende donner des leçons saugrenues et déplacées sur des discours importés et importateurs, mais bien plus grave et plus profond qu’on le croit.

 

Toutefois et au risque de se distinguer en se faisant remarquer, des exemples criants ne manquent guère dans le système  audiovisuel marocain -et non pas national car c’est bien de cela qu’il s’agit- quand des voix honnêtes et citoyennes  s’élèvent pour dénoncer l’incrustation  de cet intrus qui s’appelle 2M.

 

D’abord pourquoi cette appellation 2M, et quelles connotations possibles  se faufilent-elles subrepticement ?

Serait-ce parce qu’il s’agit de 2 Maroc(s) tout à fait différents l’un de l’autre : le traditionnel et le moderne ?

 

Et puis pourquoi cette chaine se veut-elle à la fois marocaine et internationale ? Dans le cas de figure où il s’agirait de locomotive culturelle, développementale de tous les pays  longeant les côtes du bassin méditerranéen, comment le citoyen marocain et ou méditerranéen et ou international va-t-il appréhender de telles dimensions spatio-culturelles ?

 

Par ailleurs, on est intrigué, et même piqué au vif lorsque l’autre appellation oh combien porteuse de germes d’espoirs et d’espérances, de promesses made in Morroco surgit comme un rêve stupide et irréaliste : Chaîne TV. du Grand Maghreb Arabe.

 

On  pourrait « s’amuser » ainsi rien qu’au niveau de l’appellation de cette chaîne extra-intra muros qui envahit sans le moindre permis d’entrer pudiquement, dans les foyers marocains, maghrébins , arabes, internationaux.

 

Passons, après ces interrogations légitimes, à propos de cette chaîne  qui s’est donné, semble-t-il, comme ultime projet de défigurer, de dénaturer, de délocaliser, des informations, des émissions, des programmes francophones, drainant des surplus de cultures, des idées d’un autre ordre de colonialisme suggéré sinon imposé, cette fois, par pays interposés, passons, maintenant  au fond, aux bas fonds pour dire plus exactement, aux techniques et procédés d’animation qui paraissent comparables à des actes de « masturbations psychologiques » du faire comme si, de faire comme certains, mais pas n’importe quels certains !

 

Loin de nous toute intention d’exhaustivité, signalons, avec grande émotion la partialité nauséabonde des informations dans les différents bulletins  ou éditions, et c’est là un des points saillants d’une forme d’ingérence intolérable et inacceptable dans les affaires intérieures d’Etats souverains.

 

Tout est programmé de sorte que les différences objectives qu’on tente de mettre en relief, se résument dans un sens d’opportunisme politique qui se permet au nom de la déformation des informations de : tendance malsaine et de diffusion loin des règles de l’étique et de la déontologie de la profession.

 

En ce sens, et en tant que citoyen maghrébin, habitué  assidu mais critique des émissions quotidiennes de la chaîne 2M, conscient de mes  responsabilités citoyennes, au présent et au futur, je demeure lucidement et profondément convaincu que le projet socioculturel et sociopolitique incarné par la chaîne 2M ne représente en rien les vérités, ni les réalités, ni les préoccupations populaire et légitimes d’une grande majorité silencieuse du peuple marocain, qui ne fait que subir les avatars injustes et irrationnels d’une chaîne étrange et étrangère dont les émissions et les programmes  gagneraient ,  sans le moindre doute, à être révisés à la fois sur la forme et le contenu.

 

En définitive, c’est toute la philosophie du projet à moyen terme et à long terme que la chaine 2M, qui faudrait-il le rappeler,  devrait se limiter à accompagner et non à diriger, ni à orienter, ni à influencer les  choix, les aspirations et les attentes naturelles et réelles de la nation marocaine, /.

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui

 

 

 

Dans : Developpement Durrable
Par mohamedessahlaoui
Le 17 août, 2012
A 14:14
Commentaires : 0
 
 

MAROC : L’EXPERIENCE DE L’ALTERNANCE EST L’AFFAIRE DE TOUS !

MAROC : L’EXPERIENCE DE L’ALTERNANCE EST L’AFFAIRE DE TOUS !

 

     Si l’on se réfère à certaines prises de positions, ainsi qu’à de nombreuses déclarations de personnalités politiques marocaines ou étrangères, il ne serait pas difficile de constater des attitudes, le moins que l’on puisse dire, farouchement hostiles, le recours féroce à la théorie du doute comme tactique inlassable des uns et des autres, essentiellement depuis l’accès                             au pouvoir  du P.J.D. et de son équipe.

 

Il est tout aussi aisé de constater que les critiques, ou plus  exactement les attaques, se focalisent indubitablement sur la personnalité même du Chef du Gouvernement .Du coup on balaie tout au passage, accusant sans hésitation aucune, ni avec la moindre délicatesse, M. Benkirane devenu le personnage principal ciblé, comme étant le responsable de tous les maux hélas chroniques, datant d’époques des plus éloignées.

 

Toutefois, et sans prendre part à une quelconque polémique, ni jouer au défenseur d’une institution capable de se défendre elle-même au moyen de chiffres et de réalisations, loin de toute démagogie partisanne,irréversiblement révolue, il me semble  suffisamment pertinent de participer à ce débat qui prend malheureusement des fois, des allures surprenantes de  par leur  tonalité, leur périodicité, leur degré non, pas de subjectivité, mais plutôt d’acharnement qui malgré la puissance de feu d’un tel débat, tient cependant, à sauvegarder les normes rigoureuses de dialogues respectueux parce que respectables.

 

Aussi, tout en réinstaurant le cadrage de la mémoire qui semble  curieusement être le parent pauvre des multiples  paramètres d’argumentations, il paraît absolument nécessaire de mettre l’accent sur quelques points d’ordre stratégique, qu’on oublie, le plus souvent, de signaler dans les différentes joutes oratoires, ou qu’on occulte sciemment.

 

1/ Le rôle du Roi dans la réussite de l’alternance politique, serait déterminant et quasi décisif pour élever le débat garanti par la loi et la constitution, Car il ne s’agit guère de défendre ni la personne de M.Benkirane, Chef du Gouvernement d’alternance,  ni le P.J.D.,mais de jouer le rôle de médiateur et de juge dont l’expérience marocaine de l’alternance a tant  besoin actuellement, d’autant qu’elle coïncide avec l’impulsion nécessaire dont bénéficieraient les multiples chantiers de développement régional, en fonction et compte tenu de la  nouvelle vision et des nouvelles approches stratégiques proposées par S.M. Le Roi Mohammed VI.

 

2/ Le rôle de toutes les institutions nationales, sans exception, devrait être impliqué afin de contribuer largement à renforcer, à enrichir, à consolider l’expérience nationale de l’alternance politique qui devrait, dans ce cas de figure, occuper le premier rang parmi les préoccupations nationales majeures dans leur intégralité sociopolitique, socioéconomique,  socioculturelle et socioéducative, entre autres.

 

3/ Le rôle des médias dans leur globalité devrait changer de rythme et de tonalité  pour encourager les différentes formes  de débats télévisés dont le face à face direct, ainsi que les débats contradictoires ; car nous estimons que ces dispositifs de pointe seraient à même  de favoriser une meilleure circulation de l’information, qui dans l’état actuel des choses, fait défaut dans le développement d’une meilleure communication entre les différentes composantes étatiques, sociales, politiques, et le gouvernement.

 

Nous pensons à juste titre que le devoir d’assurer et de garantir la réussite des actions  du premier gouvernement d’alternance incombe, en premier, au Roi de par son autorité morale et du soutien apporté à la réussite de l’expérience nationale de l’alternance, du fait que la réussite de tous les autres chantiers en  dépend, dans une large mesure, sans  conteste. /.

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui

 

Dans : Developpement Durrable
Par mohamedessahlaoui
Le 6 août, 2012
A 18:10
Commentaires : 0
 
 

AVEC FRANCOIS HOLLANDE, LE P.S. FRANÇAIS TENTE DE RASSEMBLER

AVEC FRANCOIS HOLLANDE, LE P.S. FRANÇAIS TENTE DE RASSEMBLER

                                   TOUT LES PEUPLES DE FRANCE

 

    Faudrait-il être né français de « souche » pour prétendre posséder les clefs de décryptage des tenants et aboutissants de la climatologie ambiante dans les coulisses du parti de la gauche socialiste française, aujourd’hui au pouvoir ?

 

Ce qui attire curieusement plus l’attention des observateurs de la rive Sud de la méditerranée, ce ne sont pas les volte-face des uns ou des autres, car c’est désormais devenu de bonne guerre, avec tout le respect que l’on doit aux illustres personnalités qui se produisent et se reproduisent sur l’échiquier de la politique  française contemporaine : ni les calculs savamment et légendairement échafaudés des maîtres stratèges ou de leurs disciples, cette fois-ci de la politique deLa France, qui demeurent sereinement vigilants afin de garantir la sauvegarde séculaire  de l’Hexagone, ni non plus les coups collatéraux assénés au sein même de ce qui est censé s’appeler la droite de la droite, et la gauche de la droite…

 

Toujours est-il que la question de la nationalité ne se serait aucunement posée si celle de la fatalité des faux débats et des prises de positions qui s’en étaient suivis, du fait que les véritables enjeux des dernières élections présidentielles françaises ne se seraient focalisés sur des pôles d’attractivité ayant joué le rôle de miroir de reflet synthétique au service des uns, au détriment des autres.

 

Car les dernières batailles électorales qui s’étaient déroulées lors de la dernière ligne droite électorale, dans les camps des différentes droites ont plutôt servi la cause de la gauche socialiste, qui a purement et simplement sacrifié des ténors soit en les abandonnant à leurs sorts malheureux, ou en les apostasiant avant de les avoir crucifiés sur des champs de bataille autres que ceux pour lesquels il avaient été formés et destinés.

 

Tout se serait donc passé pour chacun des camps adversaires, non pas dans son camp propre, mais plutôt dans le camp adverse En d’autres termes, Sarkozy a perdu à cause de la tendance de celles et de ceux qui se voyaient ciblés par ses déclarations incendiaires qui en s’adressant au camp socialiste, se trompaient

gauchement de cibles en allant s’abattre sur les camps des exclus, des marginalisés, des S.D.F., des personnes souffrant sous le poids d’une précarité devenue insoutenable.

 

Pour ce qui est de la gauche socialiste, le candidat F.Hollande a joué la carte de l’opportunisme, du pragmatisme, du réalisme. Il n’a pas vaincu Sarkozy grâce exclusivement aux efforts de la gauche socialiste, mais tout au plus  en profitant  de la défection de ce qui reste de la cohésion des troupes des différentes droites, et du syndrome sarkozien qui avait atteint les corps et les esprits de la majorité des Françaises et des Français.

 

Les électeurs de F.Hollande se composent donc de celles et de ceux de la gauche socialiste et de la droite mécontente qui avaient  « marre », de candidats qui visaient la grandeur sachant  que Le Général De Gaule d’une part et F.Mitterand d’autre part avaient toujours incarnéla Grandeurimbattable, charismatique, d’une France qui récuse les mesquineries, les petitesses, les bas fonds de la politique politicienne.

 

Par conséquent, c’est parce queLa Franceavait besoin d’un  profil à la hauteur  des attentes réelles et réalistes des Françaises et des Français représentant toutes les classes sociales, loin des discours oiseux, de salons pour amateurisme au goût déplacé, étrangers àLa Franceprofonde des terroirs qui ouvre ses bras généreux à toutes et à tous, en reconnaissant  prioritairement les mérites, la diversité linguistique, culturelle, et cultuelle ainsi que la citoyenneté agissante et jamais indifférente…queLa Francede tous  a décidé de choisir F.Hollande comme le  candidat de la situation, sur la lignée du Général De Gaule, de F. Mitterrand et pourquoi pas de Lionel Jospin, des rassembleurs sincères et dévoués./.

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui

 

                                         

Dans : Developpement Durrable
Par mohamedessahlaoui
Le 1 août, 2012
A 9:20
Commentaires : 0
 
 
 

LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN |
TEK YOL DEVRiM |
presidentomarelbechir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Président Conseil Economiqu...
| rcdtubirets
| rogerbardelaye